Articles

Affichage des articles du septembre, 2015

Prochainement

Image
Prochainement à Lauris  un rendez-vous MagniChic !

Info culturelle

Image
Si vous êtes en Avignon, ou si vous avez la possibilité de vous y rendre, retrouvez les œuvres de Lucile Travert en exclusivité pour Les Plumes du Paon. Vernissage ce jeudi 17 septembre 2015 en présence de l'Artiste.

L'essence même du Village

Image
C’est un rendez-vous annuel que je ne manque que très rarement et que je partage traditionnellement en famille, entre amis ou avec ceux que je croise chaque jour dans les rues de Lauris.
Pour ceux qui ne le savent pas ou qui n'y auraient jamais assisté, la Reconstitution Historique à Lauris est un véritable théâtre de rue, certainement bien moins côté que d'autres, mais où le plaisir est différent, à la fois convivial et chaleureux, intime et populaire. C'est aussi et surtout un rassemblement de bénévoles aux existences différentes, qui prouvent qu’on peut s'impliquer et se soutenir les uns les autres autour d'un projet commun, laissant de coté ses ambitions personnelles ou ses chamailleries de Village, le temps d'un week-end. Un week-end épargné par le temps et rempli de bonne humeur. 

Goûtant là les crêpes du Garde Municipal, ici le café de l'Office du Tourisme, appréciant les jeux d'acteurs et les rôles improbables de la fille de ma voisine, de mon coi…

L'être humain enterre très bien.

L'image d'un enfant mort est déchirante. LA photo de cet enfant laissé pour mort sur le rivage est intolérable. La colère nous humanise puis disparaît au petit matin. C'est ainsi. Alors que des milliers d'enfants continuent de mourir comme des animaux et que d'autres malheurs alimentent nos journaux ou les pages des réseaux sociaux... Les héros qui se cachent parmi nous, s'indignent, "partagent" la photo... Cette photo qui me glace le sang. Pendant des années, les journalistes ont joué leur vie pour nous raconter les guerres, mais aujourd'hui, le malheur (des autres) est à notre porte et soudain nous sommes plus réceptifs. Un jour nous crierons peut-être "Plus jamais ça !"... Comme il y a 70 ans ou en janvier dernier. Je me pose une question: Qu'est ce que je faisais quand cet enfant est mort ? On pense qu'on ne peut rien faire, ou qu'il est impossible de sauver tout le monde... Personne n'est insensible mais nous nous sommes…